6 février 2020

Transformer sa cuisine en jardin

Comment cultiver ses vitamines, à moindre coût dans sa cuisine.

Transformer sa cuisine en jardin

Résumé

Les graines savent parfaitement pousser d'elle-même. Notre rôle est uniquement de les mettre dans des conditions propices à leur développement. Ces conditions sont d'assurer un apport équilibré d'air, de lumière et d'eau. Un coin lumineux dans notre cuisine ou proche d'une fenêtre et le tour est joué. Certains oléagineux décortiqués vont nous permettre de réaliser des graines activées. Certains oléagineux non décortiquées, tout comme les graines mucilagineuses, seront cultivées en jeunes pousses voire en bébés verdures. La majorité des autres graines utilisées dans notre jardin d'intérieur se cultiveront en graines germées et pourront également donner des jeunes pousses. On pourra même cultiver de l'herbe de céréales pour un jus explosif. Tout cela avec quelques bocaux en verre, des plateaux, du terreau et de l'eau.

Trouver un endroit lumineux et aéré

Pour faire son jardin d'intérieur, l'idéal est d'avoir un coin lumineux et aéré dans sa cuisine ou toute autre partie de notre lieu d'habitation. Les plantes auront généralement besoin de lumière pour bien grandir, sans être directement exposées aux rayons du soleil. Elles auront également besoin d'une circulation d'air qui sera suffisant si la pièce dans laquelle elles poussent est grande (ce qui est typiquement le cas des cuisines ouvertes) ou qu'elle est régulièrement aérée.

Ici l'espace de germination est situé dans le coin d'un salon, à proximité d'une baie vitrée

A noter : un cagibi sans lumière nécessiterait d'installer une ventilation et de la lumière artificielle, ce qui est généralement fait par les professionnels, mais la qualité d'une graine qui a germé à la lumière naturelle est souvent supérieure.

Choisir ses pousses

Dans l'épisode La vie des graines ont été définis les différentes types de germination dont voici un rappel.

Graines activée
  🕐   4-12 Heures


Elles s'obtiennent en quelques heures, suite à un trempage de 4 à 8h dans de l'eau. Cela concerne toutes les graines oléagineuses décortiquées que vous trouverez dans vos placards : noisette, amande, tournesol, etc.

Graines germées
🕐  2-7 Jours


Elles s'obtiennent en quelques jours, suite à un trempage de 24h à 48h puis à une phase de germination : lentilles (parfait) pois chiche (long) sarrasin (pas simple)

Jeunes pousses et herbe
🕐  1-3 Semaines


Elles s'obtiennent en quelques semaines après une pousse en pleine terre dans des soucoupes de jardinières : chia, lin, amaranthe, sésame. Avec graines de blé ou d'orge, on peut réaliser du jus d'herbe avec un extracteur de jus.

Bébés verdures
🕐  3-6 Semaines


Si on prolonge la culture des jeunes pousses encore de quelques semaines, on obtiendra des bébés verdures. Ce sera le cas pour les graines de melon dont on pourra consommer les feuilles.

Choisir ses graines

Il est utile de différencier quelques types de graines, car leur consommation se fera à des stades différents selon leur type.

Oléagineux décortiqués


Les oléagineux décortiqués regroupent certaines noix (amande, noisette, courge, noix de cajou) et certaines graines (tournesol décortiqué, courge décortiquée). Ils se consomment après trempage, en graine activée.

Oléagineux non décortiqués


Les oléagineux non décortiquées (sésame, lin, courge non décortiquée) se cultiveront en jeunes pousses.

Graines mucilagineuses


Les graines mucilagineuses, principalement les graines de cresson, chia, basilic, moutarde, lin, roquette (également perilla, pourpier, colza, psyllium, plantain, cameline) se cultivent en jeunes pousses et en graines germées si elles sont associées en petite quantité à des graines non mucilagineuses comme l'alfalfa.

Autres graines


La majorité des autres graines utilisées dans les germinations se cultivent en graines germées (y compris le sarrasin décortiqué malgré son léger mucilage) et en jeunes pousses.

Toutes les graines en germination ne sont évidemment pas comestibles. Les plus courantes sont répertoriées dans le tableau de germination qui suit.

Tableau de germination

Le tableau de germination suivant fait tout le travail pour nous, en indiquant pour les graines les plus courantes : leur temps de trempage minimum, leur temps de germination avant récolte et quel type de récolte sera à privilégier.

Temps de trempage


Pour faire simple, on retiendra qu'un trempage d'une nuit conviendra pour la majorité des graines, même celles à trempage court, car le tableau indique des temps de trempage minimum. Si on est pressé, on utilisera par contre le temps de trampage minimum.

Quantité de graines


Une graine réhydratée prend beaucoup plus de place qu'une graine sèche. On prendra donc soin de ne mettre qu'une petite quantité de graines à tremper, de l'ordre d'une à trois cuillères à soupe, pour garantir qu'elles auront assez d'espace pour germer.

Ce document est extrait du Guide de germination téléchargeable ci-dessous

Exemple : les lentilles

Pour les graines de lentilles, il est indiqué dans ce tableau qu'après un trempage minimum de 12h, généralement une nuit, on va pouvoir obtenir en 2 à trois jours des graines de lentilles germées, les jeunes pousses de lentilles ayant peu d'intérêt.

Autre exemple : le cresson

Avec des graines de cresson, il est indiqué dans ce tableau qu'aucun trempage n'est nécessaire, car le cresson appartient aux graines dites à mucilage, et qu'en 6 à 8 jours on obtiendra des jeunes pousses de cresson. On y voit également que l'on pourra en faire des graines germées, si elles sont associées en petite quantité à des graines non mucilagineuses comme l'alfalfa. Dans ce cas, on mélangera les graines de cresson en petite quantité avec des graines d'alflafa et on suivra les consignes pour réaliser les graines germées d'alfalfa, ce qui signifie un trempage minimum de 6h, donc une nuit fera parfaitement l'affaire, pour obtenir en 4 à 6 jours des graines germées d'alfalfa et de cresson.

Cultiver ses graines activées

Pour cultiver des graines activées, seul le trempage sera nécessaire, la graine pourra être consommée directement ensuite.

Cas particulier de l'amande : la peau de l'amande activée s'enlève en la pinçant entre ses doigts. Lorsque l'amande activée est plongée dans une tasse d'eau chaude, le retrait de son enveloppe protectrice est facilité.

Cultiver ses graines germées

Pour cultiver des graines germées, on procède en quatre étapes : premièrement le trempage, ensuite le rinçage, puis un bain de nettoyage, pour finir avec la récolte.

Germination dans une passoire

Photo de CBonLaVie

Un bol et une passoire suffisent pour démarrer. Le bol contiendra les graines durant toute la durée du trempage, la passoire étant à ce stade inutile.
Le bol servira ensuite à récolter l'eau des graines lorsqu'elles seront placées dans la passoire pour les laisser s'égoutter durant toute la durée de leur germination.

ETAPE 1 - Trempage
Dans un premier temps, tremper les graines en moyenne une nuit dans le bol recouvert d'eau.

ETAPE 2 - Rinçage
Le lendemain matin passer le tout dans la passoire pour retirer l'eau de trempage. Rincer ensuite les graines en passant la passoire sous le robinet d'eau, puis laisser égoutter les graines en plaçant la passoire sur le bol. Les graines sont activées. Mettre l'ensemble dans un coin de la cuisine puis rincer matin et soir pendant quelques jours pour obtenir des graines germées.

ETAPE 3 - Bain de nettoyage
Quelques jours avant la récolte ainsi qu'au moment de la récolte, placer les graines germées dans un grand saladier rempli d'eau puis remuer délicatement avec les mains. Petit à petit, les enveloppes protectrices flotteront en surface alors que les graines non germées tomberont au fond du saladier.

ETAPE 4 - Récolte
Lorsque le temps de germination est atteint et après la dernier bain de nettoyage, les graines peuvent prendre place dans notre assiette ou se conserver quelques jours au frais dans un contenant hermétique. Veiller à bien égoutter les graines avant de les placer au frais et à les rincer sous l'eau juste avant de les consommer.

Germination dans un bocal

Photo de Germline

Pour une germination plus homogène on peut opter pour un germoir en verre de ce type qui se trouve dans la plupart des magasins biologiques, ou pour un bocal recouvert d'un morceau de tule et tenu par un élastique.

Pour conserver les graines germées, on trouve des bocaux, par exemple de cornichons ou de purée d'amande de cette même taille. Le couvercle en plastique peut se fixer sur le bocal des cornichons et inversement le couvercle en métal peut se fixer sur le bocal du germoir. Ceci sera très utile pour stocker au frais les graines germées, qui continueront à germer mais beaucoup plus lentement. Attention à bien les égoutter avant de les placer au frais.

Une alternative consiste à utiliser des bocaux en verre assez larges que l'on a déjà chez soi et à découper un morceau de tulle de sa robe de mariée (on trouve également du tulle dans la plupart des magasins de tissu) ou à utiliser un morceau de gaze de sa trousse de secours. A l'aide d'un élastique, le tulle ou la gaze sera maintenu sur l'ouverture du bocal pour maintenir les graines dans le bocal durant toute la germination.

Ce document est extrait du Guide de germination téléchargeable ci-dessous

Voici en vidéo comment utiliser le bocal avec le morceau de tulle.

Cette autre vidéo montre comment utiliser les bocaux achetés dans le commerce.

‌Cultiver ses jeunes pousses, herbes et bébés verdures

Le matériel utilisé sera différent que pour la culture des graines activées et germées, mais on procède également en quatre étapes : la préparation, la plantation, l'arrosage et la récolte.

Plateau

Photo de Elho

Pour cultiver des jeunes pousses, il nous faudra deux plateaux de ce type (toute autre taille conviendra également), du terreau, un vaporisateur et des ciseaux pour la récolte.

Terreau

Photo de Botanic

Si on possède un jardin avec son propre terreau c'est très bien. Sinon on peut prendre ce type de terreau pour semis, de préférence utilisable en agriculture biologique car les pesticides n'ont aucun intérêt nutritionnel. Celui de la marque Botanic par exemple présenté ci-dessous conviendra.

Poids

Certaines graines comme le petit pois et le tournesol ont besoin d'une pression pour forcer leur racine à se diriger dans le sol et ainsi ancrer la graines dans le terreau. On peut pour cela placer de gros livres sur le plateau du haut, en veillant à retourner ce plateau dans les instructions suivantes afin qu'il s'appuie directement sur les graines.

Ce document est extrait du Guide de germination téléchargeable ci-dessous

Conservation

Les germinations peuvent se conserver quelques jours au réfrigérateur après avoir été bien égouttées. Au moment de les manger, les sortir du réfrigérateur, les placer dans une petite passoire pour les rincer sous l'eau avant de les rajouter dans son assiette.

Pour les graines qui ont germées trop longtemps, un séchage au four ou déshydrateur est possible avant de les mixer en poudre pour les conserver. Cette poudre se rajoutera à vos salades ou tout plat qui nécessiterait un ajout de nutriments.

Dessins tirés de l'ouvrage d'Ann Wigmore "Spiritual Physical Survival thru Living Foods"